fbpx

Tout savoir sur le bilan de compétences

Dans cet article, vous saurez tout sur le bilan de compétences. Du prix, à la durée au financement, je vous aide à comprendre ce qu’est le bilan de compétences. 

Mais vous saurez aussi comment choisir un organisme de bilan de compétences et notamment les questions à poser… car après tout, avant même de choisir un cabinet de bilan de compétences, vous choisissez avant tout un consultant.

Puis je conclurai sur les étapes du bilan de compétences ainsi que des exemples d’utilisation concrets de votre bilan de compétences. Et oui, que faire avec votre Bilan de compétences !

Table des matières

C’est quoi un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est régi par la loi de 1991 et est un droit acquis par tous les salariés qui peut être notamment financé par le CPF (Compte Personnel de Formation).

Comme son nom l’indique, le bilan de compétences est l’occasion pour toute personne de faire le point sur ses compétences et surtout sur ce qu’elle veut faire dans la vie.

D’ailleurs la définition du bilan de compétences nous éclaire sur un sujet, celui de la motivation. 

Le bilan de compétences doit nous permettre de trouver ce que l’on veut faire ou à défaut ce que l’on ne veut plus faire :

definition-du-bilan-de-competences-par-le-ministere

Avec le bilan de compétences, vous allez croiser non seulement vos compétences personnelles et professionnelles mais aussi et surtout vos motivations. Car vous pouvez être doué pour faire quelque chose et ne plus avoir envie de faire cette chose-là.

De façon encore plus concrète, le bilan de compétences est un ensemble de RDV réguliers (à distance ou dans un bureau, c’est au choix) avec un consultant qui va permettre d’établir avec un travail d’introspection ces compétences et ces motivations puis de déterminer un projet professionnel. Ce projet professionnel sera ensuite testé par des rencontres avec des professionnels du secteur visé.

Mais allons un peu plus en détail sur les éléments du bilan de compétences à savoir avant de démarrer.

Pour qui ? Pourquoi ? Quel prix ? Quelle durée ? Et quand ?

a-qui-est-destine-le-bilan-de-competences

Les questions à se poser au démarrage avant de faire un bilan de compétences

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

 

On fait souvent un bilan de compétences quand on ne se retrouve plus dans son job actuel. Vous savez, c’est la sensation de ne plus être à sa place.

C’est aussi un ras-le-bol ou même une absence de sens. Pourquoi je fais ce boulot ?

Bref, l’idée fondamentale du bilan de compétences est de reprendre du temps pour soi et réfléchir à ce que l’on veut vraiment faire dans la vie.

A qui s’adresse le bilan de compétences ? Qui peut en bénéficier ?

À priori tout le monde peut faire un bilan de compétences.

Donc le bilan de compétences concerne :

  • tous les salariés du secteur privé,
  • les demandeurs d’emploi,
  • les salariés du secteur public,
  • et les professions libérales comme avocats, médecins et autres peuvent aussi faire financer leur bilan de compétences grâce à leur OPCO (opérateur de compétences).
  • les indépendants ou freelances

Quel est le coût du bilan de compétences ? 

 
Le coût d’un bilan de compétences est compris entre 900 et 3000 euros. Légalement, les bilans de compétences ne peuvent dépasser la somme de 3000 euros. La moyenne de prix d’un bilan de compétences se situe autour de 1500 euros.

Quelle est la durée d’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences ne peut durer plus de 24 heures et en général est réparti sur des délais allant de 2 à 3 mois (entre 8 et 12 semaines).

Quand faire un bilan de compétences ?

Vous pouvez faire un bilan de compétences n’importe quand à partir du moment où il est financé par votre CPF (Compte Personnel de Formation). Vous pouvez en faire un tous les 5 ans normalement.

Si il est financé par l’entreprise, c’est un accord tripartite entre le salarié, le cabinet de bilan de compétences et l’entreprise, dans ce cas, c’est au choix de l’entreprise et du salarié.

Le bilan de compétences est, dans les faits, souvent réalisé à un moment de pause ou de transition professionnelle ou personnelle (congé maternité ou paternité, déménagement, transition professionnelle, arrêt maladie, burn-out…).

Comment financer mon bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut se financer de plusieurs façons :

  • Avec votre CPF (Compte Personnel de Formation), qui est un droit individuel à la formation que chaque salarié public ou privé accumule chaque année,
  • Avec votre entreprise qui peut le financer sur son plan de développement des compétences ou lors d’un congé de reclassement financé par l’entreprise,
  • Avec Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi.

Toutes les questions sur le bilan de compétences vous paraissent maintenant claires. Il faut désormais choisir votre organisme de bilan de compétences… et c’est loin d’être une mince affaire.

les-3-etapes-pour-evaluer-son-centre-de-bilan-de-competences

Comment choisir son bilan de compétences ?

Maintenant que vous avez décidé de faire un bilan de compétences, comment ça se passe concrètement ?

C’est aussi là où beaucoup de personnes se démotivent car choisir un centre agrée de bilan de compétences est une vraie épreuve. 

Il y a des milliers de centres de bilans de compétences en France qu’ils soient publics ou privés. Vous y ajoutez depuis 2-3 ans, les entreprises qui font des bilans de compétences en ligne ou à distance. Et vous avez une multitude d’acteurs.

Je vais vous aider ici à faire un choix.

Voici 4 étapes pour choisir dans la jungle des centres et organismes de bilans de compétences :

1) Valider la crédibilité du centre de bilan de compétences

C’est simple, est ce qu’il a le petit logo Qualiopi sur son site ?

logo qualiopi bilan de competences

Vous devez aussi évaluer les commentaires laissés par les anciens participants du bilan de compétences. 

Ont-ils laissé des notes et commentaires et notamment sur Google ?

avis google bilan de competences

Vous devez en trouver au moins quelques-uns pour vérifier l’antériorité et le sérieux du cabinet.

2) Contacter l’organisme de bilan de compétences et évaluer le consultant qui va vous accompagner

Vous devez parler au moins une fois au consultant avec lequel vous allez travailler pendant 2 ou 3 mois.

Vous allez recruter votre consultant et coach et du coup, c’est à vous de l’évaluer. Comme pour un recrutement. 

Voici les 5 questions que vous devez lui poser :

  • Quelle méthode utilisez-vous ?

Il faut comprendre les méthodes de travail du consultant et voir s’ il est organisé ou s’ il accompagne un peu hasard sans trop savoir ce qu’il fait.

  • Comment accompagnez-vous au quotidien les personnes ?

Ici, il faut comprendre son implication entre les exercices et les sessions d’introspection. Est-ce qu’il va s’impliquer tout au long du parcours du bilan de compétences ou seulement pendant les RDV ensemble ? C’est important pour cerner sa motivation à VOUS accompagner.

  • Pourquoi vous faites ça ?

Il est important aussi de comprendre la motivation du consultant. Pourquoi fait-il ce métier ? Qu’est ce que ça lui apporte ? Vous allez vite voir si ses valeurs correspondent aussi à vos valeurs. Posez la question et laissez la personne parler. Prenez des notes.

  • Comment faites-vous pour confronter mes projets professionnels ?

Il faut challenger les organismes de bilans de compétences sur le concret. Comment font-ils pour vous aider dans la confrontation des projets ? Vous aident-ils sur une méthode réseau ? Comment ancrent-ils dans le réel le projet ?

  • Avez-vous un exemple de synthèse de bilan de compétences à m’envoyer ?

Les cabinets de bilan de compétences doivent présenter à la fin du bilan une synthèse du travail réalisé par la personne accompagnée. Cette synthèse est le document qui vous servira de socle. 

Demandez au consultant de vous envoyer un exemple de synthèse en anonymisant évidemment la personne sur la synthèse. 

3) Reproduisez cette méthode avec 2 autres centres de bilans de compétences pour évaluer

Contactez au moins 2 autres organismes de bilans de compétences et comparez.

Dans un monde idéal, il faudrait que vous ayez au moins un centre de bilan de compétences qui vous a été recommandé par bouche à oreille et 2 autres avec vos recherches.

Ça y est ?

Vous avez comparé au moins 3 organismes de bilan de compétences et vous avez évalué 3 consultants… et vous avez eu un coup de foudre pour un consultant.

Le bilan de compétences peut presque commencer… Il vous reste à valider la partie financement de votre bilan de compétences.

Voici le guide complet pour utiliser votre CPF.

Concrètement, que se passe-t-il pendant un bilan de compétences ?

les-etapes-du-bilan-de-competences

Les étapes du bilan de compétences

Vous allez d’abord annoncer au consultant que vous avez choisi, que vous souhaitez travailler avec lui, puis une fois ce choix fait, le responsable de l’organisme vous contactera pour finaliser tous les éléments du bilan de compétences: financement et date de démarrage.

Une fois que vous avez validé la date de démarrage, vous allez commencer votre bilan de compétences qui se déroulera en 3 phases bien définies :

1) 1er entretien d’une heure sur le diagnostic – la phase préliminaire

 

Cette séance permet à l’accompagnateur de poser clairement le cadre et de rappeler au participant, les modalités et les conditions de déroulement:

  • nature du programme et de l’accompagnement individuel,
  • durée du parcours,
  • nombre d’heures de travail à consacrer au programme,
  • confidentialité des échanges,
  • méthodes et techniques utilisées pour accompagner le participant.

Cette séance permet aussi à l’accompagnateur d’affiner les besoins du participant et de définir les objectifs de la phase d’investigation. Pour ce faire, il pose des questions précises au participant sur son parcours professionnel, son état d’esprit, sa situation personnelle, ses objectifs à court et à moyen terme afin de s’assurer qu’il est en capacité de suivre le parcours. A titre d’exemple, l’accompagnateur refusera d’accompagner un participant en burnout ou un participant n’ayant vraisemblablement pas le temps de s’investir dans le parcours et ce pour différentes raisons (changement de poste imminent, déménagement).

Lors de cette séance, l’accompagnateur veille à être dans une écoute active afin d’entendre, les éventuelles contraintes professionnelles comme personnelles du participant et confirmer l’engagement du participant dans sa démarche de transition professionnelle.

Enfin, c’est lors de cette séance de qualification que les objectifs du bilan de compétences sont définis, puis validés avec le participant. 

Les objectifs peuvent être de 2 ordres :

  • des objectifs généraux correspondant aux objectifs pédagogiques du programme à savoir :
  • identifier ses aspirations et ce qu’il aime faire (ses valeurs, ses besoins, sa personnalité)
  • analyser ses compétences et ses talents (ses ressources, ses savoirs et ses savoir-faire, sa valeur ajoutée)
  • identifier et définir 2 à 3 projets professionnels
  • des objectifs plus personnels tels que : (re)prendre confiance en soi, passer à l’action, valider une idée de métier/formation, réfléchir à un projet entrepreneurial.

Les objectifs sont consignés dans le fichier participant et seront revus et évalués tout au long du parcours.

Les objectifs sont formulés de telle sorte qu’ils puissent être mesurés tout au long du parcours (dans la mesure du possible, nous essayons de formuler avec le participant des objectifs SMART : spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes, temporels.

2) La phase d’investigation – c’est le cœur du bilan de compétences.

 

La phase d’investigation permet :

  • d’analyser ses motivations, ses valeurs et ses aspirations personnelles et professionnelles ;
  • d’identifier ses compétences, ses talents, ses aptitudes professionnelles et les connaissances de son secteur d’activité ;
  • de déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle en accord avec ses ambitions.

Et pour faire tout ça, la personne accompagnée va avoir un certain nombre d’outils à sa disposition: tests de personnalité, exercices, travail d’écriture.

En général, la phase d’investigation est scindée en 4 étapes :

  1. Déterminer qui on est, ce que l’on aime, ses motivations, ses talents et ses compétences
  2. Identifier un ou des projets qui nous intéressent
  3. Explorer et confronter ces projets au monde professionnel
  4. Synthétiser et choisir un projet professionnel

À la fin de cette phase, le salarié saura quel projet professionnel il veut poursuivre ainsi que les moyens qu’il mettra en place pour y arriver avec un plan d’action.

3) La phase de conclusion: synthèse des résultats et feuille de route

 
C’est la phase finale du bilan de compétences.

Cette phase a 3 objectifs:

  • conclure le bilan
  • affiner et détailler la feuille de route
  • préparer et présenter la synthèse du bilan de compétences.

Cette phase est découpée en 6 parties:

1) Préparation par l’accompagnateur d’une ébauche de synthèse des résultats du bilan de compétences

La phase de synthèse consiste pour l’accompagnateur à préparer un bilan des résultats du travail effectué par le participant. Cette ébauche est envoyée 2 à 3 jours avant l’entretien de clôture du programme. Le document de synthèse finale est envoyée quant à elle, 1 semaine après l’entretien de clôture.

2) Entretien de clôture du bilan de compétences

L’objectif de cet échange est de faire ressortir les points importants apparus durant le programme et de souligner les points de vigilance. Cet échange doit aussi permettre de recueillir les premiers ressentis du participant sur le parcours et de voir si celui-ci a répondu à ses besoins et attentes. S’ensuit, un échange avec l’accompagnateur qui sera complété par l’envoi d’un questionnaire de satisfaction.

Cet échange est d’autant plus important, qu’il doit permettre à l’accompagnateur d’identifier les derniers éléments qui se retrouveront dans la synthèse finale qui sera envoyée au participant.

3) Mise en place du plan d’action afin de poursuivre le travail initié

Durant l’entretien de clôture du programme, l’accompagnateur référent et le participant échangent sur les différents éléments qui devront se retrouver dans le plan d’action et sa mise en œuvre. L’accompagnateur demande au participant de bien vouloir reprendre les points évoqués durant leur échange et travailler dessus seul afin de s’approprier le document.

L’accompagnateur détermine avec le participant une date pour qu’il envoie par mail, son plan d’action finalisé. Il mentionne aussi au participant qu’il recevra par mail, la version finale des résultats de la synthèse sous 1 semaine.

4) Envoi du plan d’action par le participant

5) Envoi par mail de la version finale de la synthèse du parcours bilan par l’accompagnateur référent au participant

6) Point 3 mois après la fin du parcours bilan

Un mail est envoyé au participant 3 mois après la fin de son parcours afin de planifier un échange  téléphonique.

Ça y est, vous avez terminé votre bilan de compétences.

Qu’est ce que vous allez en faire ? Comment allez-vous utiliser ce que vous avez appris ?

la-synthese-document-le-plus-important-du-bilan

Que faire avec un bilan de compétences ?

Vous avez terminé votre bilan ! Comment l’utiliser, que faire avec un bilan de compétences très concrètement ?

Je vous donne plusieurs pistes.

Vous allez avoir avec vous un outil incroyable qui est souvent peu utilisé : votre synthèse de bilan de compétences.

Utilisez-la !! Vous y retrouvez tout. Vos compétences, vos aptitudes, vos motivations et le travail sur vos projets professionnels.

Bref, bien écrite, cette synthèse doit devenir votre livre de chevet. Et c’est cette synthèse qui vous permettra d’utiliser au mieux l’après bilan de compétences.

Mais concrètement comment utiliser son bilan de compétences ?

Voici 5 pistes:

Le bilan de compétences pour tester un projet professionnel

Vous avez trouvé un projet professionnel qui vous motive et qui est en lien avec vos compétences… mais vous avez peu d’expérience dans ce nouveau métier.

Il va falloir confronter votre projet en faisant un travail de réseau complet. Vous allez alors rencontrer un maximum de personnes dans le nouveau secteur d’activité et/ou métier et leur demander avis et conseils.

Ce travail de confrontation et de rencontre doit vous permettre de construire au mieux votre CV et de trouver les endroits et entreprises qui vous intéresseraient.

Le bilan de compétences pour affiner un projet existant

Le bilan de compétences vous a permis d’aboutir à la conclusion que vous aimez votre métier. Vous n’êtes juste pas au bon endroit pour l’exercer. Il est donc temps de faire chauffer son CV et sa lettre de motivation et de tester des candidatures.

Mais le bilan de compétences doit vous aider en identifiant les bons postes et les bonnes entreprises pour votre candidature. Vous allez notamment utiliser le travail sur les valeurs et les motivations pour trouver des adéquations ainsi que le travail avec votre réseau pour affiner.

Le bilan de compétences pour démarrer une formation

Vous avez conclu que pour faire votre nouveau projet professionnel il vous fallait démarrer une formation.

Et en plus, dans le cadre du bilan de compétences, vous avez rencontré une dizaine de professionnels du secteur visé… et vous avez pu identifier la bonne formation pour vous. Il va donc falloir trouver les financements pour cette formation (sauf si vous avez les moyens) et le temps pour réaliser cette formation. Quand et comment ?

Le bilan de compétences pour reprendre confiance en soi

En relisant votre synthèse de bilan de compétences, vous réalisez que ce temps de travail, entre 8 et 12 semaines, vous a été très précieux. Vous prenez notamment conscience que vous avez des compétences à revendre et que vous avez trouvé un beau projet qui vous anime enfin.

Cela vous donne de l’énergie pour revenir au travail et reprendre une vie normale. Le bilan de compétences vous a redonné confiance en vous ! Et c’est probablement un des objectifs les plus puissants du bilan de compétences.

Le bilan de compétences pour faire une reconversion

À l’issue de la phase de conclusion, vous réalisez que vous voulez tout changer. Changer de métier, de secteur et faire totalement autre chose. Vous voulez entamer un vrai projet de reconversion professionnelle et changer de vie.

Et en confrontant votre projet à une dizaine de professionnels, vous avez aussi compris que cela va prendre du temps car vous devrez démarrer tout en bas.

Mais c’est pas grave car la feuille de route que le bilan de compétences vous a donnée, va vous guider au départ. Et notamment dans le travail avec votre réseau professionnel. Sans réseau, pas de changement ! 

Conclusion

Maintenant vous savez tout sur le bilan de compétences.

Son coût, sa durée, son financement, pourquoi en faire un et comment choisir le bon centre de bilan de compétences.

Finalement, réaliser un bilan de compétences est avant tout un voyage, un voyage pour soi. L’idée est de prendre du temps pour soi et réfléchir à ce que l’on aime et ce que l’on veut vraiment faire.

Quel que soit le résultat du bilan, il faut que vous profitiez de ces semaines pour travailler sur vous et prendre du plaisir.

Vous y découvrirez souvent des choses que vous n’attendiez pas.

Bon voyage dans le monde des bilans de compétences.

sur le même thème ...