fbpx

Quand faire un bilan de compétences ?

Il n’y a pas de timing parfait pour faire un bilan de compétences.

Vous pouvez le faire quand vous le voulez.

Mais et c’est un grand mais, il existe des périodes plus propices pour entamer cette réflexion et ce parcours. 

Dans cet article, j’ai envie de vous montrer quand faire un bilan de compétences vous sera vraiment utile et les nombreuses occasions dans votre vie pour en profiter.

Entre chômage, quand on est en poste, questionnements, vous saurez tout pour savoir le moment idéal pour démarrer un bilan de compétences.

Table des matières

C'est quoi un bilan de compétences ?

Petit rappel quand même… vous savez ce qu’est un bilan de compétences ?

Une définition rapide.

Un bilan de compétences est un droit acquis par tous les salariés et que vous pouvez financer avec votre CPF.

Pendant un bilan de compétences, vous ferez un travail sur 2 mois sur vos compétences, vos aptitudes et surtout ce que vous voulez vraiment faire.

Et ce travail va se faire avec 3 outils principaux:

les-outils-du-bilan-de-compétences

Le bilan de compétences représente un coût moyen de 1500 euros totalement finançable et il faut compter entre 1h et 2h de travail par semaine pour une durée globale de 24 heures.

Pour le bilan de compétences qui est fait quand vous êtes en poste, vous n’êtes pas obligé d’avertir votre entreprise. Le bilan de compétences sera alors fait en toute confidentialité.

Vous pouvez enfin faire votre bilan de compétences à distance ou en lignepour gagner du temps et garder l’aspect confidentiel.

La question qui revient le plus souvent quand on parle avec des personnes intéressées par le bilan de compétences : quand est ce que je dois faire un bilan de compétences ? 

Et la réponse est que cela dépend de votre situation.

Je vous propose donc de regarder ensemble ces différentes situations.

Quand faire un bilan de compétences ?

Il y a 3 facteurs à prendre en compte pour choisir le bon moment pour faire un bilan de compétences.

  • la situation intérieure: comment je me sens dans ce job ?
  • la situation extérieure: des changements dans l’entreprise, un congé maternité/paternité, un déménagement, chômage
  • d’autres situations: mon âge et ma situation financière et personnelle

La situation intérieure

 

C’est souvent le 1er déclencheur pour faire un bilan de compétences.

Vous ne vous sentez plus à votre place dans votre entreprise.

Cela fait plusieurs années que vous vous posez des questions mais vous n’avez jamais osé faire le 1er pas.

Dans le désordre, voici les différentes questions que vous pouvez vous poser:

  • Vous n’avez plus de motivation: Ça fait déjà quelques mois voire quelques années que vous vous n’avez plus de motivation. Le poste, le manager, l’entreprise… plus rien ne vous convient.
  • Vous stagnez et vous ne vous sentez pas reconnu dans votre poste actuel: vous êtes dans un poste depuis 2-3 ans et on vous avait promis du changement… mais rien n’arrive. Vous êtes bloqué et votre manager ne vous donne pas la reconnaissance que vous méritez.
  • Vous voulez changer complètement de boulot et vous rêvez d’une reconversion: ça y est, c’est décidé, vous voulez faire totalement autre chose ! Fini le boulot, vous rêvez de vous lancer dans le grand bain de la reconversion. Mais vous avez encore peur et vous ne savez pas par où commencer.
  • Vous cherchez un boulot et cela ne donne vraiment rien: ça fait plusieurs mois que vous cherchez activement un nouveau boulot… après avoir envoyé des centaines de candidatures, aucune réponse. Il est temps de se demander ce que je peux mettre en avant sur mon CV et les compétences qui me sont utiles.
  • Vous êtes vraiment perdu et ne savez plus quoi faire: pour la 1ère fois de votre vie, vous ne savez plus quoi faire… vous êtes perdu. Vous avez besoin de repère et de retrouver confiance en vous.
  • Vous voulez faire une formation: vous avez trouvé une formation qui vous aidera à évoluer professionnellement et vous hésitez encore. Est ce que c’est la bonne formation ? Est ce qu’elle va m’aider à atteindre mes objectifs ?
  • Vous avez perdu confiance en vous: ça fait déjà plusieurs années que vous avez vraiment perdu confiance en vous. Le boulot ne vous correspond plus, votre manager ne vous soutient plus, voire pire.. bref, vous avez besoin de retrouver confiance.

Ces questions et ces situations vous amènent à vous poser des questions sur votre avenir professionnel. Et c’est là que le bilan de compétences à tous ces avantages.

Il doit et peut répondre à ses problématiques à une seule condition: que vous soyez prêt

Autrement dit, il y a des situations où vous ne serez pas prêt à faire un bilan de compétences.

Si vous n’avez pas de temps et que vous êtes psychologiquement atteint, le bilan de compétences ne va pas vous aider

À l’Escale, nous refusons systématiquement les participants qui sont dans une situation personnelle fragile et nous les orientons vers des professionnels de santé quand nous pouvons.

Une fois que vous avez identifié un problème et que vous êtes prêt à faire un bilan de compétences, il y a néanmoins des situations extérieures qui peuvent aussi vous aider.

les-situations-pour-faire-un-bilan-de-competences

Les situations extérieures

Il y a des situations extérieures qui sont favorables pour démarrer un bilan de compétences. Et inversement, d’autres situations qui sont défavorables.

Nous avons constaté parmi nos participants différentes situations:

  • Chômage: en général, vous avez 2 ans de chômage après une rupture conventionnelle et du coup, c’est le bon moment, avant de repartir pour se poser les bonnes questions. Le bilan de compétences a alors tout son sens.
  • Congé maternité ou paternité ou congé parental:  vous avez pris un congé parental ou tout simplement vous êtes en congé maternité/paternité, vous voulez prendre aussi du temps pour vous poser et réfléchir à ce que vous avez vraiment envie de faire.
  • Arrêt maladie: c’est une situation plus délicate. Dans ce cas, vous devez demander l’autorisation de votre médecin et du médecin conseil de la CPAM. Si vous obtenez une réponse positive, alors votre contrat de travail sera uniquement suspendu sur les périodes du bilan de compétences. Vous percevrez sur cette période les indemnités journalières de la Sécurité sociale (IJSS).
  • Déménagement: vous devez suivre votre conjoint dans une autre région ou une autre ville et vous allez vous retrouver dans une situation de transition un peu “forcée”. C’est aussi un moment pour soi et pour prendre du temps.
  • Vous êtes en poste: c’est probablement la meilleure situation pour faire un bilan de compétences surtout si cela se passe relativement bien.
  • Restructuration de votre entreprise ou changements importants: contrairement à la situation précédente, vous êtes en poste dans votre entreprise mais cela ne se passe pas bien. L’entreprise ne va pas bien et vous faites partie des postes qui vont probablement passer à la trappe. Cette situation est souvent une belle opportunité pour faire un bilan de compétences… si vous le vivez bien. Car vous pourrez faire financer le bilan de compétences par votre entreprise.

En dehors de ces situations extérieures sur lesquelles on n’a pas toujours le contrôle, il y a aussi d’autres facteurs comme l’âge ou votre situation financière qui vont influencer le moment idéal pour faire un bilan de compétences.

D’autres situations

En dehors d’un questionnement personnel ou d’une situation extérieure sur laquelle on n’a pas toujours le contrôle, savoir quand faire un bilan de compétences peut aussi dépendre d’autres facteurs comme l’âge, la situation personnelle ou l’argent.

  • L’âge: nous constatons que les envies et besoin de faire un bilan de compétences varie selon les âges. Les gens les plus jeunes chez nous commencent au début de la trentaine. Ils ont eu 1-2 belles expériences professionnelles et ils commencent à s’interroger sur ce qu’ils veulent faire et comment progresser. Après 40 ans et plus, cela fait plus de 10-15 ans que vous bossez et il y a une vraie envie de changement. Est ce que les valeurs de mon entreprise me correspondent ? Est ce que ce que je fais a encore du sens ? Nous avons accompagné plusieurs personnes de plus de 50 ans et même de plus de 60 ans pour préparer la transition entre la vie active et la retraite.
  • La situation personnelle: vous êtes récemment séparé ou divorcé ? Vous vivez une situation personnelle particulièrement difficile ? Il est probable que le bilan de compétences ne sera pas la bonne réponse et qu’il faudra travailler sur cette situation avant d’entamer cette démarche. La situation personnelle va aussi impacter sur le temps que vous allez pouvoir consacrer au bilan de compétences. Pensez-y ! Vous avez souvent besoin de 1 h à 2h par semaine minimum !
  • L’argent: encore un sujet tabou… l’argent est un sujet qui a un véritable impact sur la volonté ou non de faire un bilan de compétences. Vous pouvez le faire financer avec votre CPF ou avec votre entreprise selon la situation. Mais votre situation financière personnelle compte aussi car vous allez devoir consacrer du temps. Et si vous avez des soucis financiers, vous serez moins disponible mentalement.

Quel que soit l’âge, la situation personnelle ou financière, il n’existe pas de moment idéal pour faire un bilan de compétences.  Pourtant, j’en ai quand même identifié 2.

Quel est le moment idéal pour faire un bilan de compétences ?

On vient donc de voir les différentes situations pour faire un bilan de compétences. 

Mais il existe deux situations idéales pour faire un bilan de compétences :

  1. Quand vous êtes au chômage et que vous n’avez pas de pression financière particulière et que vous êtes parti de votre entreprise dans de bonnes conditions. Dans ce cas, vous aurez le temps et la disposition psychologique pour faire un bilan de compétences.
  2. Quand vous êtes en poste et que vous vous posez des questions sur ce que vous voulez faire tout en ayant une bonne situation professionnelle. Vous pourrez alors financer votre bilan de compétences et le suivre sur votre temps personnel. Le bémol ici est votre capacité à mobiliser du temps pour suivre votre bilan de compétences.

Après quasiment 200 bilans de compétences réalisés, c’est ce que nous avons constaté.

Conclusion

Quand faire un bilan de compétences est une question que tous les participants se posent. Même s’ il n’existe pas de moment idéal, nous pouvons vous dire qu’il y a des situations où les personnes ne devraient pas faire de bilan de compétences: burn-out, situation personnelle compliquée, problèmes psychologiques importants suite à du harcèlement au travail. La personne doit souvent se reconstruire avant même de penser bilan de compétences.

Pour autant, il existe des situations propices pour faire un bilan de compétences:

  • quand vous êtes au chômage dans de bonnes conditions
  • quand vous êtes en poste mais sans pression

Dans le 1er cas, vous aurez plus de temps, dans le 2e cas, vous aurez moins de contraintes financières.

Rejoignez nous à l’Escale, pour faire votre bilan de compétences avec nous !

sur le même thème ...