fbpx

Pourquoi faire un bilan de compétences pendant une période de chômage ?

Une période de chômage peut être un élément déclencheur pour prendre un main sa vie professionnelle.

Vous êtes démotivés et vous vous remettez en questions ? Vous vous demandez si cette période est la bonne pour réaliser un bilan de compétences ?

Dans cet article, vous verrez pourquoi faire un bilan de compétences lorsqu’on est au chômage peut-être une solution pour se réorienter, trouver un emploi, reprendre confiance en soi et comment le financer.

Table des matières

Rappel: c’est quoi un bilan de compétences ?

Une période de chômage est souvent un moment où l’on se remet en question et où l’on ne sait plus trop où nous en sommes dans notre vie professionnelle.

Si vous ressentez tout cela, c’est peut-être l’occasion de faire une pause et de prendre le temps de se donner de nouveaux objectifs et de définir un projet professionnel grâce au bilan de compétences.

Pour rappel le bilan de compétences est une formation qui permet de faire le point sur ses compétences et sa vie professionnelle afin d’ajuster son poste actuel ou qui au contraire permet de faire une totale reconversion professionnelle.

Le bilan de compétences est composé de plusieurs étapes :

  • Le diagnostic
  • La phase d’investigation
  • La conclusion

A la fin de chaque bilan vous recevrez une synthèse qui reprend votre parcours ainsi que les résultats obtenus aux exercices, et un commentaire de votre accompagnateur. Ce document vous permettra de compiler tout le travail parcouru et d’avoir une vision extérieur sur votre projet pro.

Le bilan de compétences dure au maximum 24 heures sur 2 à 3 mois.

Être au chômage est souvent l’occasion d’utiliser ce temps pour faire le point.

Faire un bilan de compétences en période de chômage: voici les 3 raisons 

La période de chômage peut souvent être difficile à accepter, mais au contraire elle peut être l’occasion de faire le point, d’entreprendre, de réaliser de nouveaux projets professionnels ou même de faire une reconversion !

Il ne faut pas voir le chômage comme un échec, mais comme l’occasion de prendre du temps pour soi.

Voici donc les 3 raisons pour faire un bilan de compétences quand on est demandeur d’emploi.

3-raisons-de-faire-un-bilan-de-competences

Faire le points sur ses compétences

Grâce au bilan, vous pourrez faire le point sur vos compétences, ce dans quoi vous êtes bons, ce que vous aimez faire.

Vous allez même découvrir des compétences auxquelles vous ne vous attendez pas, des domaines professionnels qui finalement vous intéressent.

Par la suite, vous allez pouvoir définir un projet professionnel solide en totale adéquation avec ce que vous aimez et savez faire.

Reprendre confiance en soi

Le bilan de compétences ce n’est pas que d’avancer sur le plan professionnel, mais c’est aussi avancer sur le plan personnel.

Il permet aussi de reprendre confiance en soi, de parler de ses échecs, de comprendre pourquoi ça n’a pas marché et de surmonter toutes vos peurs.

Le bilan est là pour vous aider à vous projeter, vous aider à passer à l’action et à prendre des décisions sur votre nouvelle vie professionnelle.

reprendre-confiance-en-soi

Être proactif dans ses recherches et se créer un réseau

Le temps que vous allez prendre à retravailler sur votre projet professionnel mais aussi vos compétences sera très utile dans votre recherche d’emploi.

  • Pour faire et refaire votre CV avec les compétences retravaillées
  • Préparer vos entretiens et expliquer votre parcours
  • Faire du réseau et rencontrer des professionnels qui pourraient vous aider dans votre recherche
  • Apprendre à utiliser LinkedIn pour identifier des personnes et développer son image

Maintenant que l’on a vu les 3 raisons pour faire un bilan de compétences pendant sa période de chômage, voici les 2 façons de financer votre bilan.

Le financement du bilan de compétences pour les demandeurs d’emploi

En tant que demandeur d’emploi, vous avez 2 façons de financer votre bilan de compétences.

La 1ère façon passera forcément par votre conseiller Pôle Emploi et c’est le dispositif AIF. 

Pôle emploi avec l’AIF.

l’AIF (l’aide individuelle à la formation) est une aide proposée par Pôle emploi qui permet de financer une formation dans sa totalité ou de venir compléter d’autres financements.

l’AIF concerne :

  • Tous les demandeurs d’emploi inscrits chez Pôle emploi que vous soyez indemnisés ou non.
  • Toutes les personnes en CRP (accompagnement Contrat de Reclassement Professionnel), CTP (Contrat de Transition Professionnelle) ou en CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle)

Concernant les formations éligibles, l’AIF peut-être mobilisée dans toute formation effectuée dans le cadre de votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE) comme une formation qualifiante ou encore un bilan de compétences.

Pour en bénéficier, il suffit de transmettre un devis fait par l’organisme de formation et de le transmettre à Pôle emploi qui se chargera d’étudier la cohérence avec votre projet professionnel.

Le CPF (Compte personnel de formation)

Il est aussi possible de mobiliser son compte CPF (Compte personnel de formation). En tant que salarié ou ancien salarié vous avez cumulé des droits sur ce compte que vous pouvez utiliser pour financer une formation dont le bilan de compétences. Chez l’Escale le CPF est la solution utilisée par 90% de nos participants !

Conclusion

Une période comme le chômage c’est l’occasion de faire un bilan de compétences et notamment pour retrouver confiance en soi.

Mais au-delà de la confiance, un “bon” bilan de compétences vous permettra de construire votre offre de services avec CV et entretien mais aussi par le réseau. 

Une période de chômage est un moment important pour faire le point sur ce que vous voulez vraiment. Alors profitez-en, que vous le financiez avec Pôle Emploi ou bien directement par le CPF

Alors, on commence quand ?

sur le même thème ...