fbpx

Les craintes liées au bilan de compétences

Le changement apporte des craintes. Chaque nouvelle chose nous pousse à sortir de notre zone de confort. Lorsque l’on se questionne sur une sphère aussi importante que la sphère professionnelle, cela amène forcément des questions avec un gros enjeu. Cet article propose de vous aider à surmonter chaque peur qui vous sépare de votre prochain bilan de compétences.

Cela va vous permettre d’affronter des peurs parfois irrationnelles. Derrière chaque peur se cache une insécurité. Notre article a vocation à vous aider à combattre vos doutes et à en faire des moteurs pour avancer.

En balayant les peurs les plus souvent rencontrées en séances de coaching pour bilan de compétences, nous avons pris conscience qu’elles traduisent souvent un manque de confiance. Nous vous proposons de les déconstruire ensemble pour vous permettre de réaliser cette pause professionnelle que vous méritez.

Voici les 9 craintes que les personnes accompagnées nous ont fait remonter.

Table des matières

Je suis en poste, vais-je avoir le temps de faire un bilan de compétences ? Et si le bilan de compétences était trop long ?

Crainte la plus souvent soulevée par nos accompagnants : la question du temps. Elle est centrale dans une démarche de bilan de compétences. Si vous choisissez de réaliser votre bilan pendant votre temps de travail, il faudra vous organiser entre vos missions et votre accompagnement de carrière. Chez L’Escale, nous avons conçu un programme qui requiert 2 à 3 heures de votre temps par semaine. 

Vous pouvez privilégier les plages horaires du matin, du midi ou du soir. L’avantage, lorsque vous réalisez votre bilan de compétences en ligne, c’est que vous avez encore plus de flexibilité pour vous organiser et gérer votre temps. Pas d’inquiétude, donc. Une fois démarré, vous verrez que le temps n’est pas un problème. Et vous profiterez pleinement de chaque séance.

Dois-je avertir mon entreprise pour faire un bilan de compétences ?

Vous n’êtes pas obligé d’avertir votre entreprise sauf si vous faites votre bilan de compétences sur votre temps de travail. Si tel est votre choix, vous devez respecter quelques conditions : 

  • Si vous êtes en CDD, vous devez avoir travaillé au moins 2 ans (consécutifs ou non) et justifier de 4 mois de salariat, consécutifs ou non, durant les 12 derniers mois ;
  • Si vous êtes en CDI, vous devez justifier de 5 années de travail (consécutives ou non) et d’un an d’ancienneté dans l’entreprise dans laquelle vous vous trouvez.

Dans ce cas de figure, c’est l’employeur qui finance votre bilan de compétences. Pour ce faire, vous devez notifier à votre employeur votre demande de bilan de compétences par écrit, 2 mois avant le début du bilan. Sans réponse sous un mois, la demande est acceptée. Enfin, sachez qu’un délai de 5 ans est requis entre deux demandes de congé pour bilan de compétences.

Comment financer un bilan de compétences ?

Si vous ne souhaitez pas informer votre employeur et que vous avez peur de ne pas pouvoir le financer, n’abandonnez pas tout de suite. Il existe de nombreuses solutions vous permettant de financer un bilan de compétences (dont le prix moyen se situe entre 1500€ et 2000€). 

Vous pouvez tout d’abord regarder du côté de votre CPF, Compte Personnel de Formation. C’est un compte crédité chaque année vous permettant de bénéficier du montant pour financer, en totalité ou en partie, les formations de votre choix. 

Ensuite, vous pouvez vous tourner vers des structures comme Pôle Emploi ou encore la Région. Ils proposent des dispositifs d’accompagnement à la formation et des aides pour pouvoir y accéder. 

comment-financer-son-bilan

J’ai peur de ne pas avoir assez d’argent

La question du financement figure parmi les premières questions que se posent les personnes en reconversion. Par chance, le bilan de compétences est considéré comme une formation : il est finançable depuis votre compte personnel formation (anciennement, DIF). Ce compte est rechargé à hauteur de 500€ par an, avec un plafond maximum de 5000€.

Le prix du bilan de compétences peut varier selon différents critères (localisation, type d’accompagnement, nombre d’heures d’entretien, services complémentaires…). D’un point de vue juridique, le prix du bilan de compétences ne peut pas excéder 3000€. En général, il faut compter entre 1500 et 2000€.

Si vous avez peur de manquer, vous pouvez vous tourner vers les aides de la région, du Pôle Emploi et de l’Etat.

Est-ce le bon moment pour faire un bilan de compétences ?

En ce qui concerne le timing, il existe 3 temps forts dont vous pouvez profiter pour vous lancer :

  • Quand on ne va pas bien
  • Quand on est au chômage ou en pause professionnelle
  • Quand on se pose des questions depuis longtemps

Si vous ne vous sentez pas prêt, c’est normal. Le bilan est une prise de risque. Les attentes sont souvent élevées (et rarement déçues). Cette appréhension est normale. Faire un bilan de compétences n’est pas anodin, cela remue beaucoup de choses, pose beaucoup de questions et peut exacerber la peur. C’est un changement majeur dans une vie et il convient, malgré tout, de ne pas le prendre à la légère. Bien se préparer à vivre une période de transition peut s’avérer très utile pour certains. Mais rassurez-vous, dès que vous aurez commencé, vous ne vous poserez plus de question et vous pourrez vous concentrer sur vos actions, une à une.

Si vous êtes en poste, vous pouvez avoir peur de rapidement vous sentir dépassé. Vous pouvez aussi craindre de ne pas avoir le recul nécessaire pour analyser votre potentiel, qui plus est potentiellement dans une autre entreprise. Sachez que les coachs  qui vous accompagnent ont pour mission de vous aider à prendre un pas de recul. Faites-leur confiance, ils vous mettront dans les bonnes dispositions pour que cette pause dans votre carrière soit réussie.

Et si le bilan de compétences n’était pas assez concret ?

Cette peur provient sans doute des nombreux articles très abstraits qui parlent du bilan de compétences. Et malheureusement (ou heureusement !), elle n’est pas fondée. Le bilan de compétences est un exercice très concret qui se décompose en plusieurs étapes. Chaque étape contient un certain nombre d’exercices pour vous aider à mieux vous connaître. 

De plus, de manière générale et tout au long du bilan, vous serez amené à utiliser des exemples de votre expérience pour illustrer vos motivations, vos freins, vos qualités, vos hobbies, vos environnements favoris, votre type de personne préférée, etc. Votre accompagnement sera très ancré dans le réel, le poste et le secteur d’activité dans lesquels vous travaillerez demain sont eux aussi très concrets.

Pour vous rassurer, sachez que tout le monde a des intérêts, est doué pour certaines activités, a des qualités et des atouts. Tout le travail de la reconversion professionnelle est de poser un regard confiant sur soi et son potentiel. Bien souvent, les salariés qui se retrouvent en décalage avec leur univers professionnel ont oublié de s’écouter pendant un moment. Ils se sont progressivement éloignés de leur système de valeurs sans s’en rendre forcément compte. Les coachs en bilan de compétences sont là pour vous montrer ce qu’ils voient, comme le reflet d’un miroir. Loin de nous l’idée de vous promettre la lune mais il y a (très) fort à parier que vous finissiez votre bilan de compétences en ayant accompli des actions bien concrètes. Vous verrez les projets se dessiner au fur et à mesure des étapes du bilan que vous franchirez.

Je n’ai pas d’idée de projet

Il est très fréquent de savoir ce que l’on ne veut plus sans pour autant arriver à identifier ce que l’on veut vraiment. L’une des étapes du bilan de compétences consiste justement à imaginer des projets en lien avec le portrait de vos qualités, de vos compétences et vos intérêts. Le bilan de compétences est un cheminement, vos idées de projet seront amenées à évoluer, grandir et parfois disparaître. 

Sachez que vous avez en vous toutes les ressources pour identifier vos moteurs. Grâce à l’accompagnement de notre boosteuse, vous arriverez à révéler vos points forts et à en faire des propulseurs. L’un de nos accompagnés le dit mieux que nous : “Les pièces du puzzle étaient à l’autre bout de la pièce, je les ai assemblés”.

Enfin, avec la méthode de l’Escale, nous produisons une synthèse qui résume ce que vous aimez faire, ce que vous savez faire (vos compétences) et les opportunités existantes sur le marché. C’est précisément cette synthèse qui nous permettra d’identifier un projet qui correspond à ce que vous aimez et à ce que vous êtes.

J’ai des idées de projet mais je ne sais pas comment les financer

Quelle que soit votre idée de projet, sachez que de nombreuses aides existent notamment au niveau de la région, de Pôle Emploi et de l’Etat. Parfois, vous pouvez aussi obtenir des financements en fonction de votre secteur d’activité. Les branches prévoient des aides, il vous suffit de vous renseigner auprès des Chambres de Commerce et d’Industrie ou d’Artisanat.

Suis-je au bon endroit dans mon poste ?

Autrement dit, est-ce que c’est le management ou le poste qui pose problème ?

Lorsque l’on se demande si on est au bon endroit, c’est que quelque chose ne va pas. Pour aller plus loin, il est nécessaire de chercher à quel endroit ça ne va pas : est-ce que ce sont les relations avec vos collègues, est-ce que vous et votre manager êtes en désaccord, est-ce que vous avez des horaires qui vous empêchent de profiter de votre vie personnelle ? Chaque source de mal-être a une (et parfois plusieurs) causes. C’est tout l’intérêt de faire un bilan de compétences : dénouer les choses qui vont bien, celles qui ne vont pas bien et trouver la source de cet inconfort pour pouvoir agir dessus.

Conclusion

Quelles que soient vos craintes ou vos peurs, le bilan de compétences peut répondre à vos besoins. 

S’il y a bien une chose dont vous pouvez être sûr, c’est que la satisfaction éprouvée après avoir surmonté vos peurs vous rendra extrêmement fier et ce, quel que soit le métier que vous vous apprêtez à faire. Offrez-vous cette pause professionnelle et contactez-nous pour que l’on puisse faire connaissance 🙂

sur le même thème ...