fbpx

Pourquoi les femmes changent de job après avoir eu un enfant


Tout a commencé il y a un mois lorsque je me suis amusée, avec l’aide d’amies, à construire le CV d’une maman à temps plein et en mettant en avant toutes les compétences que l’on développait lorsque l’on devenait parent.

L’objectif : prouver aux recruteurs (avec humour) que chaque mère qui s’arrête de travailler pour élever ses enfants, loin de perdre ses compétences, en développe beaucoup d’autres, toutes aussi utiles dans le monde de l’entreprise. (Si vous voulez voir le CV en entier : http://lescale.io/les-recruteurs-ont-peur-des-mamans/)

Au delà des nombreux likes et des commentaires en réponse à ce CV, j’ai surtout reçu des dizaines de témoignages de mères qui m’ont raconté combien leur retour dans le monde du travail avait été douloureux, que ce soit dans un même job ou dans un nouveau projet

J’avais déjà constaté ces difficultés lorsque je rencontrais de jeunes mamans en entretien mais j’ai voulu creuser le sujet en diffusant un questionnaire. (https://forms.gle/CMiiuTvPvnj4ckCBA)

A ce jour, plus de 260 parents ont répondu. Merci beaucoup d’avoir joué le jeu !!!

Les résultats obtenus n’apportent pas de réelle surprise (quoique) mais plutôt la confirmation qu’il y a vraiment quelques chose à faire pour accompagner les parents dans la recherche d’un nouvel équilibre entre leur projet professionnel et leurs nouvelles attentes. 


Quelques retours sur les résultats de ce questionnaire : 

Après leur dernier congé maternité, seulement 58% des femmes sont restées dans leur ancien poste. 42% ont changé de poste. 


Dans les deux cas, les personnes interrogées soulèvent un problème principal, la difficulté de trouver un projet qui soit compatible avec leur nouveau statut de maman :

  • Pour celles qui restent dans leur job, la difficulté est principalement de retrouver leur place en obtenant une nouvelle reconnaissance en tant que maman,
  • Pour celles qui changent de job (juste après leur congé maternité ou après plusieurs mois/ années de pause) la difficulté est surtout de trouver un projet en lien avec leurs nouvelles aspirations. 


Pour 43% des femmes ayant repris le même poste après leur congé maternité, le retour ne s’est pas passé comme elles l’auraient souhaité. 

A la question « Quelles difficultés avez vous rencontrées? », les sondées ont chacune détaillé leur situation. En les regroupant par thématiques, on constate que les principales difficultés concernent :

1. Une adaptation difficile à une nouvelle organisation interne, souvent défavorable (37%)

« On m’a poussée à prendre un congé parental pour pouvoir continuer à être remplacée », 

« Ma reprise a été complexe car ma remplaçante est restée et avait récupéré la moitié de mes dossiers »

« Le poste que l’on m’avait promis avant mon départ a finalement été proposé à ma collègue »

2. Le manque de considération de leur management (11%)

« On acceptait de me laisser télé-travailler lorsque mon enfant était malade mais j’étais infantilisée et devais faire un reporting détaillé le soir même »

« Mon manager continue à me faire la blague « tu as pris ton après-midi? »

« On me demande toujours pourquoi je ne participe plus aux soirées réseau »

3. Le manque d’accompagnement de leur management à leur retour (10%)

« Je n’ai eu aucun soutien hiérarchique lors de ma reprise et je n’ai eu que des embuches concernant certaines demandes d’aménagement »

« J’ai été laissée en roue libre durant toute l’année suivant mon retour »

4. La difficulté à trouver sa place (8%)

« J’ai du retrouver ma place place dans l’équipe qui avait changé, mais j’ai surtout dû refaire mes preuves, comme si les 4 années passées à travailler comme une folle n’avaient jamais compté »

5. L’incompatibilité de leur rythme avec leur nouvelle vie de famille (8%)

« J’ai l’impression de courir partout. Je pars la première du bureau sous les regards de l’équipe pour arriver la dernière à la crèche, c’est ce que j’appelle la double peine »

« Quelqu’un m’attend le soir, je ne veux plus d’horaires à rallonge », « je veux passer au moins une heure par jour le soir avec mes enfants »,

6. La fatigue

« Avant d’être mère je n’aurais jamais imaginé à quel point la fatigue peut être destructrice. Elle joue sur notre résistante physique et émotionnelle. Quand on est fatiguée, la moindre tâche à effectuer devient un effort surhumain, la moindre réflexion de mon manager me faisait pleurer. Je voyais tout en noir.»

7. L’impossibilité de poursuivre l’allaitement

« J’ai demandé à bénéficier d’une demi-heure en plus durant ma pause déjeuner pour pouvoir tirer mon lait. Cela m’a été refusé. Mon manager est une femme… ».

En lien avec ces difficultés, principalement liées aux conditions de travail, plus de 50% des femmes ont fait la demande d’un temps partiel (pas toujours accepté), 25% ont demandé à pouvoir faire du télétravail et 23% ont demandé des horaires aménagés. 

De manière générale, outre les problèmes d’organisation, de management, d’incompatibilité des horaires, il ressort un réel manque de considération de l’entreprise vis à vis du nouveau statut de ces femmes. 

Pour 57% heureusement, le retour s’est bien passé ! Certaines ont pu demander certains aménagements mais surtout, elles ont eu la possibilité d’être reconnue dans leur nouveau statut. Le plus bel exemple ? Une amie chez Microsoft promue à son retour de congé maternité !

42% des femmes ont changé de poste suite à leur dernier congé maternité, le critère de recherche principal étant la compatibilité du projet avec leur nouvelle vie

Parmi les femmes qui ont quitté leur job :

  • 32% ont trouvé un job dans une nouvelle entreprise, 
  • 14% sont encore en recherche. 

(11% se sont lancées à leur compte, 7% ont pris un congé parental, 5% se sont arrêtées de travailler, 3% ont entamé une formation/ études, 3% ont changé de poste en restant dans la même entreprise..).

Lorsque l’on se met en recherche d’un nouveau projet après avoir eu des enfants, on se retrouve face à plusieurs difficultés :

  • faire un point sur ses nouvelles envies et ses nouveaux besoins,
  • trouver l’entreprise qui répondra à ses nouveaux critères ( proximité du lieu de travail, comptabilité des horaires avec le mode de garde),
  • faire comprendre ses nouvelles attentes à ses futurs managers,
  • déculpabiliser,
  • garder confiance en ses compétences,
  • savoir vendre ses compétences en entretien,
  • trouver le bon mode de garde.

Même s’il est dur de laisser son enfant et de s’organiser, la majorité des femmes a envie de travailler de nouveau et de s’investir dans un projet professionnel. Mais pas à n’importe quel prix.

A faire garder leurs enfants plusieurs heures pas jour, elles ont envie de s’épanouir professionnellement et de donner davantage de sens à ce qu’elles font. 

Elles souhaitent trouver un projet qui leur permette de trouver un nouvel équilibre et qui, surtout, s’adapte à leurs nouvelles priorités. 

Et il est là le point le plus important de cette enquête :

Que l’on revienne à son poste ou que l’on change de projet professionnel, le plus dur pour une mère est de faire en sorte que son projet soit en adéquation avec ses nouvelles priorités. 

En effet, pour 97% des femmes, les priorités changent avec la naissance de leur enfant.

Pour la plupart des femmes, la naissance de leurs enfants leur a fait prendre du recul sur les problématiques liées au travail et les a fait relativiser. 

« Ma famille est ma priorité»

« Mes ambitions doivent désormais être au service de ma famille »

« Le bien être de mes enfants passe avant ma carrière »

« Je veux trouver du sens à ce que je fais et trouver un équilibre »

A partir de là, comment faire le point sur ses besoins et ses envies ? Comment mettre à la fois en avant ses compétences et son rôle de mère ? Comment garder confiance et avancer dans la recherche du job qui nous convient vraiment ? 

Etre maman et avoir une vie professionnelle épanouissante ne devrait pas être un conflit. 

C’est pour tout cela que j’ai envie aujourd’hui de construire un parcours d’accompagnement dédié pour aider les mamans souhaitant trouver un job en accord avec leurs nouvelles aspirations. 

En attendant de pouvoir vous proposer ce parcours (que je vais essayer de mettre en ligne le 8 mars !!) je vous propose de partager avec vous chaque jour un conseil, un outil, une idée, un coup de boost pour vous aider dans la recherche de cet équilibre. 

On se retrouve tout de suite ici : http://lescale.io/maman-et-superwoman

Pour ceux qui veulent retrouver du plaisir au travail, rejoignez notre programme, Trouve ton job de rêve:

=>> http://lescale.io/trouve-le-job-que-tu-vas-aimer-tous-lesjours

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Recevoir les dernières news

Inscris-toi à la Newsletter