fbpx

Pourquoi je suis à l’hôtel Ibis Budget de Rungis un vendredi soir

A l’heure où j’écris je suis dans une petite chambre d’hôtel à Rungis pour participer au Biz Club live.

En deux mots, je vais passer mon week end à suivre les conférences d’entrepreneurs du web qui ont réussi et qui viennent partager leur histoire et leurs conseils.

350 personnes sont inscrites, ayant déjà lancé leur business ou pas. De mon côté, je viens avec tous mes doutes et encore aucune expérience à partager mais j’ai l’envie d’avancer et quelques idées.

Cela fait maintenant presque un an que j’ai décidé de prendre ma vie professionnelle en main et de trouver un projet qui colle avec mes nouvelles aspirations. Depuis j’avance, j’explore, je fais des retours en arrière … mais j’apprends ! Ce séminaire vient comme une étape de plus dans la démarche de formation que je me suis fixée.

Aujourd’hui, j’ai envie de me lancer dans l’entrepreneuriat sur un projet d’aide à la transition professionnelle alors que n’aurais jamais imaginé faire ça il y a quelques années. Le cheminement a été progressif mais si je fais le bilan, plusieurs éléments ont participé à cette décision:

Les rencontres :

Plus de 7 années passées dans le recrutement m’ont permis de rencontrer des centaines de personnes. J’ai appris de chacune d’entre elles mais j’ai surtout appris sur moi en me projetant malgré moi dans leurs projets, leurs doutes, leurs expériences.

J’ai en premier lieu réalisé que l’épanouissement professionnel n’est finalement que peu corrélé au niveau de rémunération, à la taille de l’équipe managée ou aux promotions et j’ai donc arrêté d’idéaliser certaines évolutions.

J’ai par ailleurs constaté que 7 candidats sur 10 étaient en recherche d’un projet ayant « plus de sens » et ne savaient pas par où commencer pour y arriver. Face à ça, j’ai du gérer ma frustration de ne pas pouvoir faire assez pour eux et de ne pas forcément répondre à leurs attentes en leur proposant des jobs cohérents.

Vivre avec un entrepreneur

J’ai rencontré mon « ex futur mari » au début de son aventure entrepreneuriale. En étant consultante dans un gros cabinet de conseil en recrutement, j’étais loin de ses préoccupations. Or, tous ceux qui vivent avec un entrepreneur savent que l’entreprise ne reste pas au pas de la porte. A un moment, on est plongé dedans malgré nous.

Sa vision, que je trouvais utopiste et décorrélée du monde du travail, m’a peu à peu rattrapée. Aujourd’hui c’est l’inverse, je ne pourrais plus travailler avec des gens qui ne partagent pas ce genre de valeurs et j’admire ce qu’il a pu construire.

Pour aller plus loin que ça, c’est lui qui m’a donné l’envie et assez de confiance en moi pour me lancer.

Avoir des enfants

Sans rentrer dans des considérations profondes sur le sens que les enfants donnent à ma vie, j’ai toutefois réalisé que j’avais besoin de flexibilité pour répondre à mes besoins de mère.

Durant ces 4 dernières années (ma fille a 4 ans et mon fils 2 ans) à chaque fois que j’ai eu un choix à faire entre le personnel et le professionnel, j’ai choisi le personnel.

J’ai bien entendu à chaque fois dû faire avec ma culpabilité et mon sentiment de ne pas m’investir assez dans mon job mais je sais maintenant que mon épanouissement dépend de ma liberté de passer (ou pas) du temps avec eux.

De ces déclencheurs, d’autres éléments ont renforcé ma volonté d’aller plus loin :

Suivre le programme Switch Collective

Cela a été le point de départ du process et cela m’a surtout appris sur moi même. J’ai commencé à comprendre comment je fonctionnais, comment avancer avec mes peurs, quelles étaient mes principales aptitudes et comment trouver quelque chose qui a du sens pour moi.

Ecourter mon expérience dans une start-up

Mon court passage dans cette entreprise, pourtant liée à un secteur qui me passionne, m’a fait comprendre beaucoup de choses, notamment ce qui va être important pour moi dans les prochains mois et les prochaines années mais aussi avec qui et comment j’ai envie de travailler.

Ecouter des histoires d’entrepreneurs

Depuis des mois, mon mari et moi écoutons des podcasts et regardons des vidéos d’entrepreneurs. Au départ, j’essayais de mettre à profit ce que j’entendais pour avoir une démarche de conseil auprès des candidats. Puis, au fil du temps, j’ai commencé à me projeter…

Quelques mois après, j’en suis là…

A moi maintenant de tirer profit de tout cela et d’exploiter au maximum les deux jours à venir.

Mon objectif: capter de l’énergie, faire de belles rencontres, structurer ma pensée et revenir avec des idées plein la tête !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Recevoir les dernières news

Inscris-toi à la Newsletter